PC Gamer
Le guide complet

Au travers de ce long guide, découvrez toutes nos recommandations avant d’acheter un PC Gamer, nos conseils pour le montage de vos composants et enfin nos astuces pour tirer au mieux profit de votre future machine.

Pour naviguer plus rapidement au sein des différentes sections, vous pouvez utiliser le menu latérale. Au fil de nos conseils, vous découvrirez également des liens vous renvoyant vers des articles plus poussés. C’est notamment le cas pour notre guide complet pour monter un PC.

Les différents composants

Avant de rentrer dans les détails de nos différentes configurations, il est important de poser les bases en débutant avec une présentation rapide des différents composants intégrant votre futur PC Gamer.

Sans rentrer dans de véritables spécifications techniques, les quelques lignes suivantes devraient vous permettre de dégrossir les principales fonctions et caractéristiques des éléments nécessaires à l’assemblage d’une PC digne de ce nom.

Processeur

Processeur pour PC Gamer

Le processeur, ou CPU pour les intimes, peut être considéré comme le cerveau de votre PC Gamer. Il joue un rôle crucial sur les performances globales de votre machine, aussi bien pour les tâches de bureautique que pour le gaming. Selon les jeux, sa puissance peut avoir un impact supérieur à celui de votre carte graphique.

Lors du choix d’un processeur, trois composantes principales sont à prendre en compte : les fréquences d’utilisation, le nombre de cœurs et le nombre de threads (ou cœurs logiques).

La fréquence (ou Clock Speed en anglais) mesure la vitesse de votre processeur. La fréquence est généralement exprimée en Ghz, avec dans la plupart des cas une fréquence de base et une fréquence Turbo. La plupart des processeurs actuels affichent des fréquences comprises entre 2.8 Ghz et 5 Ghz.

Les cœurs (ou Core en anglais) vous permettent généralement d’assigner plusieurs tâches simultanées à votre machine, mais certaines applications et jeux sont capables d’utiliser plusieurs cœurs. En règle générale, les processeurs actuels et plus principalement ceux destinés à un PC Gamer intègrent entre 4 et 8 cœurs.

Les Threads peuvent être considérés comme des cœurs, à la différence qu’il s’agit ici de cœurs virtuels et non pas physiques. On retrouve par exemple des processeurs intégrant 4 cœurs physiques et 8 threads, offrant un réel avantage sur les applications compatibles avec cette multiplication des cœurs.

Le marché des processeurs est aujourd’hui dominé par deux grands acteurs : Intel et AMD. Les processeurs Intel affichent généralement des fréquences supérieures face aux modèles d’AMD, offrant un léger gain de performances sur les jeux. Les CPU AMD (et notamment les modèles Ryzen) jouissent cependant d’une plus grande polyvalence, notamment grâce à la multiplication des cœurs/threads. Ils se montrent tout particulièrement intéressant pour les utilisateurs ayant l’habitude d’ouvrir une multitude d’applications simultanément, ou pour du streaming par exemple.

Gardez enfin à l’esprit qu’un processeur affichant une fréquence de 3 Ghz mais datant de plusieurs années sera souvent bien moins efficace qu’un processeur actuel de 3 Ghz, les fabricants améliorant continuellement l’architecture et les fonctionnalités de leurs puces.

Carte mère

Exemple de carte mère pour un PC orienté Gaming

Pour simplifier les choses, voyez la carte mère comme la colonne vertébrale de votre PC Gamer. Se présentant sous la forme d’un imposant circuit imprimé, elle permet à tous vos différents composants de communiquer de la meilleure des façons possibles.

Comme souvent, on trouve des cartes mères de toutes les formes et tous les styles imaginables. La priorité est ici d’opter pour un modèle parfaitement compatible avec le processeur sélectionné. (mais également la mémoire vive).

En effet, il faut bien comprendre que les processeurs Intel ou AMD ne fonctionneront pas sur les mêmes modèles de cartes mères. Il faudra également s’assurer d’opter pour une carte mère offrant un Socket compatible avec votre processeur, pouvant varier d’une génération à l’autre.

Outre les spécificités liées à la compatibilité de votre carte mère, les différences entre les modèles d’entrée de gamme et haut de gamme se font généralement au niveau des fonctionnalités avancées, à l’image des possibilités d’overclocking, des éclairages ou encore des différentes options de connectivités (plusieurs emplacements pour cartes graphiques, nombre de slots pour la RAM, présence de ports M2 pour vos SSD…).

Les cartes mères sont également proposées en plusieurs formats, dont les principaux sont :

  • ATX : le format le plus traditionnel, équipant la plupart des machines actuelles
  • m-ATX : un format un peu plus compact, généralement équipé de deux emplacement pour RAM
  • Mini-ITX : un format très compact, destiné aux boitiers du même nom

Carte graphique

La carte graphique - Un élément essentiel d'un PC Gamer

La carte graphique de votre PC Gamer est l’élément ayant le plus d’impact sur les performances de vos jeux. Prenant en charge la majorité des calculs graphiques, vous ne pourrez pas profiter des derniers titres AAA sans elle.

Deux principaux acteurs se partagent le marché des GPU, Nvidia et AMD. Les deux constructeurs proposent des gammes très complètes, avec des modèles abordables pour du jeu en Full HD et des modèles premiums pouvant dépasser les 1000€, pour du jeu en 4K par exemple.

Lors de l’assemblage d’un PC Gamer, essayez de maximiser votre budget dédié à votre carte graphique. L’écart entre les différentes gammes peut être important et une petite centaine d’euros supplémentaires vous permet parfois de faire basculer votre machine vers un tout autre niveau de performances.

Autre point important à souligner. Si AMD et Nvidia sont les acteurs principaux du secteur, la grande majorité des cartes graphiques sont aujourd’hui proposés par des constructeurs tiers de renoms (ASUS, Gigabyte, MSI, Zotac, EVGA…) intégrant les puces de AMD et Nvidia dans leurs propres modèles. On retrouve ainsi différents formats, refroidissements et connectiques pour un seul et même GPU. Les écarts de performances sont néanmoins assez faibles d’un modèle custom à l’autre, de l’ordre de +/- 5%.

RAM

Dans un PC Gamer, on recommande entre 8 et 16 Go de RAM

La RAM (pour Random Access Memory) représente la mémoire vive de votre PC. En d’autres termes, la mémoire à court terme d’une machine. Pour faire simple, c’est elle qui viendra conserver les données les plus régulièrement utilisées par votre PC, afin de ne pas continuellement venir piocher les informations sur votre disque dur ou SSD, bien moins rapide.

Présentée sous la forme de barrette à venir directement installer sur votre carte mère, la RAM est un élément important de votre machine et l’on recommande généralement d’opter pour un minimum de 8 Go pour profiter confortablement des jeux actuels.

Les kits de RAM se différencient par leur taille (généralement des barrettes de 4 Go à 16 Go), leurs fréquences (exprimées en Mhz) ou encore leur design (certains modèles intégrant des éclairages RGB). Si l’on ne rentrera pas ici dans les véritables spécificités techniques, vous pouvez en savoir plus en consultant ce guide très complet.

HDD

Les disques durs vous permettent de stocker vos jeux au sein de votre PC Gamer

Les disques durs traditionnels ont toujours leur place dans la plupart des PC Gamer. Offrant un rapport prix/stockage bien plus intéressants que les modèles SSD, ils sont généralement utilisés pour stocker vos médias et plus principalement votre bibliothèque de jeux.

Avec des titres dépassant souvent les 50 Go, on comprend vite l’utilité d’un HDD de 1 To ou plus (comptez environ une cinquantaine d’euros). En pratique, les disques durs affichent des vitesses bien inférieurs aux modèles SSD, mais cela n’a bien souvent aucun impact sur les performances de vos jeux. Seuls les temps de chargement peuvent être raccourcis grâce aux SSD.

SSD

Un disque SSD au format M2 - Idéal pour un PC gamer rapide et fluide

En parallèle de votre HDD, on recommande toujours d’opter pour un disque SSD. Avec des débits de 5 à 20 fois supérieurs aux modèles traditionnels, les SSD vous permettent d’obtenir une machine bien plus fluide à l’utilisation.

L’accès à vos fichiers est beaucoup plus rapide et le démarrage de votre PC Gamer s’effectue en quelques secondes si vous installer votre système d’exploitation sur un SSD.

On retrouve aujourd’hui des modèles 2.5 pouces se connectant via une interface SATA, ainsi que des modèles au format M.2 venant directement s’emboiter dans votre carte mère. Certains de ces modèles M2 sont compatibles avec la technologie NVMe, offrant des débits encore meilleure.

Ventirad

Le ventirad permet de refroidir le processeur d'un PC Gamer

Les composants d’un PC Gamer ont souvent tendance à chauffer, à commencer par votre processeur pouvant atteindre des températures de plus de 80° s’il n’est pas bien refroidi.

Pour prendre en charge ce refroidissement, il est nécessaire d’installer un ventirad, un système combinant un imposant radiateur captant la chaleur de votre processeur et un ventilateur permettant de l’extraire vers l’extérieur de votre machine.

Certains processeurs sont directement livrés avec leur propre ventirad, mais ce n’est pas toujours le cas et il est parfois nécessaire d’investir dans un modèle tiers. Outre les performances de chaque modèle (le refroidissement généré mais aussi les nuisances sonores), assurez-vous de la compatibilité avec votre processeur et les autres composants de votre PC.

En effet, souvent imposants, l’installation d’un ventirad peut parfois être limité par la taille de vos barrettes de RAM ou encore l’espace disponible dans votre boitier.

Watercooling

Un kit de watercooling pour processeur

Autre solution pour refroidir son processeur (et parfois sa carte graphique) : le watercooling. Comme son nom l’indique, ces systèmes utilisent de l’eau pour transférer la chaleur de votre processeur vers un radiateur positionné en amont.

Si le watercooling était auparavant destinés aux builders les plus aventuriers, de nombreux constructeurs proposent aujourd’hui des kits AIO (pour All-in-One) offrant une installation simple et rapide, même pour les néophytes. Souvent plus discrets que d’imposants ventirads, ils ont l’avantage d’offrir d’excellentes performances tout en limitant les nuisances sonores grâce à la présence de plusieurs ventilateurs.

Comptez environ 100-150€ pour un bon kit de watercooling, contre moins de 50€ pour un ventirad efficace.

Alimentation

Une alimentation pour une configuration PC Gamer

Difficile de faire un nom plus clair. L’alimentation d’un PC aura tout simplement le rôle de venir alimenter en électricité ses différents composants. Elle viendra se placer à l’intérieur même de votre boitier et se branche sur une prise secteur.

On retrouve des alimentations de différentes puissances (généralement entre 300 et 1000 Watts), à sélectionner en fonction des éléments intégrant votre PC Gamer. Une alimentation de 600 W / 750 W est généralement suffisante pour la plupart des configurations actuelles.

Outre la puissance, les alimentations se différencient par leur rendement et leur fiabilité. Pensez à vérifier la certification des différents modèles et optez à minima pour une alimentation 80 GOLD Plus.

Les alimentations pour PC sont également proposées sous différentes formes :

  • Alimentation non-modulaire : Tous les câbles à relier aux composants sont fixés.
  • Alimentation semi-modulaire : Les câbles d’alimentation pour processeur et carte mère sont fixés, les autres sont modulaires.
  • Alimentation modulaire : Tous les câbles peuvent être branchés ou débranchés en fonction de vos besoins.

Il s’agit ici principalement d’une question de confort et de câble management. Avec une alimentation modulaire, on évite les câbles inutiles, encombrant l’intérieur de sa machine.

Boitier

Le boitier de votre PC Gamer embarque tous les composants

C’est ici que viendront trôner tous vos nouveaux composants et s’il s’agit d’un élément souvent sélectionné pour son look, il est important de ne pas négliger certaines de ses caractéristiques.

Dans un premier temps, pensez à vérifier le format de votre boitier et assurez-vous que ce dernier soit bien compatible avec vos composants (notamment la carte mère, la carte graphique et votre système de refroidissement). Les boitiers de moyenne et grande taille sont généralement compatibles avec toutes les cartes mères, alors que les boitiers plus compacts peuvent être réservés aux cartes m-ATX et Mini-ITX.

L’autre point essentiel à prendre en considération lors de l’achat d’un boitier, c’est évidemment sa capacité à ventiler efficacement vos composants. La plupart des boitiers sont vendus avec un ou plusieurs ventilateurs intégrés, mais la qualité de ces derniers peut largement varier d’une référence à l’autre.

Les composants facultatifs

Lecteur optique / Graveur

A moins d’avoir des besoins réellement spécifiques, peu de configurations actuelles embarque un lecteur optique. La très grande majorité des joueurs préfèrent s’orienter vers des plateformes de téléchargement pour acheter leurs jeux dématérialisés.

Avec le succès des plateformes de streaming et les tarifs abordables de solutions de stockages externes (clé USB, cartes SD…), l’utilité d’un graveur se fait également de plus en plus rare.

Ventilateurs additionnels

Selon le nombre de ventilateurs livrés avec votre boitier et leur qualité, il parfois recommandé de revoir son système de refroidissement. Des constructeurs spécialisés proposent aujourd’hui des modèles aussi performants que silencieux et peuvent s’accompagner d’éclairages RGB personnalisables.

Avant d’investir dans un kit de ventilateurs, assurez-vous des dimensions compatibles avec votre boitier actuel. Selon les modèles, il faudra généralement s’orienter vers des ventilateurs de 120 mm ou 140 mm.

Carte son

La majorité des cartes mères embarquent désormais leur propre chipset sonore et les énormes progrès réalisés de ce côté-là laissent songeur quant à l’acquisition d’une véritable carte son. Dans la plupart des cas, les joueurs pourront pleinement profiter de leurs jeux favoris sans forcément investir dans un modèle PCIe.

Si vous souhaitez cependant tirer le maximum de votre casque audio dernier cri, investir dans une carte son interne ou externe peut faire sens. Voyez en fonction de vos véritables besoins.

Carte WiFi

A la différence des PC portables, les modèles de bureau embarquent rarement leur propre carte ou puce WiFi. Certaines cartes mères haut de gamme le propose, mais il est généralement plus rentable d’investir dans une clé WiFi USB ou une carte WiFi PCIe si vous souhaitez accéder à Internet sans forcément tirer un câble RJ45 à travers votre appartement ou maison.

Comptez généralement entre 10€ et 30€ pour un dongle WiFi USB et entre 15€ et 80€ pour une carte WiFi avec une ou plusieurs antennes. La différence entre les modèles se fait notamment au niveau de la réception du signal et sa qualité. Dans tous les cas, attendez-vous à une baisse des débits (et de votre ping) en passant par une connexion sans-fil.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous connecter en Ethernet, vous pouvez également opter pour un kit CPL. Une alternative un peu plus chère mais généralement plus efficace qu’une connexion WiFi.

Dongle Bluetooth

Comme pour la WiFi, toutes les cartes mères n’embarquent pas de connexion Bluetooth. Si vous avez l’intention de venir connecter un clavier sans-fil, une paire d’écouteurs sans-fil ou tout autre périphérique fonctionnant via Bluetooth, il faudra investir dans un dongle dédié.

Comptez généralement entre 5€ et 15€ pour ajouter simplement cette option à votre future machine.

On vous rappelle quand même que la plupart des périphériques sans-fil orientés gaming favorisent une connexion RF 2.4 Ghz et s’accompagnent de leur propre dongle USB pour se connecter. A la différence du Bluetooth, ce type de connexion ne présente pas la moindre latence.

Carte et boitier d'acquisition

De plus en plus de joueurs se lancent dans le streaming, sur des plateformes telles que Twitch ou YouTube. S’il est possible de diffuser ou d’enregistrer ses parties sans passer par une solution dédiée (via OBS Studio ou GeForce Experience par exemple), les streamers un peu plus sérieux opteront généralement pour une carte d’acquisition ou un boitier d’acquisition.

Ils vous permettront de récupérer facilement les flux d’une console mais également de déléguer la partie streaming/encodage sur un second PC, de façon à conserver toute la puissance de machine principale pour vos jeux.

Comptez entre 80€ et 200€, notamment du côté de Elgato ou AverMedia.

PC monté ou pièces séparées ?

Une question qui revient souvent lorsque l’on souhaite se lancer dans le monde du PC Gaming. A la différence des consoles (PS4, Xbox One, Switch) livrées montées et prêtes à l’utilisation, les PC offrent un degré de personnalisation bien supérieur.

Choisir ses composants et monter son PC

La solution des puristes, mais également celle que l’on recommande si vous souhaitez garder la main sur toutes les phases de construction de votre PC. Ici, vous commandez vos différents composants (aux meilleurs prix en jouant avec les différents marchands) et vous assemblez vous-même votre machine.

Si cela peut faire un peu peur lorsque l’on est débutant, le principe même de PCGamer.fr est de vous accompagner pas à pas dans cette démarche, en vous proposant des exemples concrets de configuration et des conseils simples et clairs pour assembler votre premier PC dédié aux jeux.

Les avantages

  • Moins cher
  • Plus de choix et personnalisation

Les inconvenients

  • Nécessite quelques recherches
  • Montage a réaliser soi-même

Choisir ses composants et faire monter son PC

Autre solution vous offrant une belle marge de manœuvre en termes de choix de vos composants : commander toutes vos pièces chez un même marchand et payer pour le faire directement assembler. Des sites tels que LDLC, Materiel.net ou TopAchat proposent cette option souvent pratique si l’on ne souhaite pas se prendre la tête avec le montage et l’installation de son futur PC.

Deux inconvénients ressortent néanmoins de ce choix. Premièrement, vous êtes dépendant des composants proposés par la boutique et surtout des tarifs appliqués. En clair, vous risquez bien souvent de payer un peu plus cher qu’en commandant vos composants sur différents sites. Deuxièmement, l’assemblage de votre PC est souvent facturé 50€ par les marchands, ce qui viendra là-encore gonfler le budget de votre machine, vous obligeant à revoir à la baisse certains composants.

Les avantages

  • Choix des composants
  • Possibilité de faire monter son PC

Les inconvenients

  • Pas forcément les meilleurs prix
  • Certains composants manquants selon les boutiques

Acheter un PC déjà assemblé

Enfin, si vous n’avez ni le courage de rechercher vos composants (on vous a pourtant mâcher le travail) ni la patience d’assembler vous-même votre PC Gamer, vous pouvez vous orienter vers des machines pré-configurées.

Vous perdez évidemment le choix définitif de vos composants, mais la solution peut se montrer intéressante si vous disposez d’un budget un peu plus important. Les boutiques listées plus haut proposent souvent des PC déjà montés.

Les avantages

  • Aucune prise de tête
  • Rien à monter !

Les inconvenients

  • Tarifs rarement intéressants
  • Choix des composants limités

Quel budget pour un PC Gamer ?

Avant de se jeter sur la première configuration venue, il est important de bien définir vos véritables besoins ainsi que votre budget maximal. A la différence des consoles souvent proposées à un tarif fixe, il est aussi bien possible d’assembler un PC Gamer abordable aux alentours des 500€ qu’une bête de course dépassant les 2000€.

Pour autant, en fonction des jeux sur lesquels vous avez l’habitude de passer des heures mais également de la résolution et du taux de rafraichissement de votre écran, certaines configurations feront plus ou moins sens. En clair, si vous jouez uniquement à des titres tels que Fortnite, Minecraft ou encore League of Legends, inutile de casser son PEL pour monter son PC Gamer. Au contraire, si vous souhaitez profiter des derniers titres AAA en 1440p ou en 4K, la facture globale de votre configuration risque de vite s’alourdir.

On vous recommander ainsi de faire le point sur les titres que vous souhaitez faire tourner et les résultats attendus, notamment en termes de FPS. Si vous n’avez pas l’habitude de jouer à des titres compétitifs, atteindre les 60 FPS dans la résolution de votre choix suffit à profiter d’une expérience parfaitement fluide et agréable. Si vous êtes un acharné de FPS et Battle Royal (Fortnite, PUBG, Apex Legends…), alors une machine plus puissante, mais aussi plus chère, vous permettra de dépasser les 100 FPS et gagner en fluidité d’image.

Globalement, voilà à quoi vous attendre en fonction de votre budget :

  • Budget entre 500 et 800€ : Jouer en Full HD à 60 FPS
  • Budget entre 800 et 1200€ : Jouer en Full HD à plus de 100 FPS – En 1440p à 60 FPS
  • Budget entre 1200 et 1600€ : Jouer en 1440P à 100 FPS – Jouer en 4K à moins de 60 FPS
  • Budget supérieur à 1600€ : Jouer en 1440P à plus de 100 FPS – Jouer en 4K à 60 FPS

Bien choisir ses composants

Une fois votre budget défini, reste à choisir les composants qui viendront intégrer votre futur PC Gamer. Ici, on recommandera toujours d’opter pour une machine la plus homogène possible afin d’éviter d’éventuels goulots d’étranglement (ou Bottleneck), pouvant venir limiter les capacités de votre CPU ou GPU en fonction de votre GPU ou CPU.

En clair, inutile d’investir dans un processeur i9 de dernière génération si vous souhaitez l’accompagner d’une carte graphique GTX 1050. De la même façon, évitez de vous diriger vers une RTX 2080 Ti si votre processeur n’est pas capable de tenir la cadence.

Si vous souhaitez assembler une machine en milieu de gamme, couplez un processeur de milieu de gamme à une carte graphique de milieu de gamme est ainsi recommandé.

Comment choisir les composants de son PC Gamer

Outre ce principe de configuration homogène, d’autres points essentiels sont à prendre en compte lors du choix de vos composants. Quelques questions à se poser pendant ses recherches :

Ai-je l’intention d’overclocker mon processeur ? Il faudra alors opter pour un CPU débloqué (série K chez Intel) et opter pour une carte mère ouverte à l’OC. Gardez à l’esprit que l’overclocking avancé nécessite de plus grands besoins en termes de refroidissement et il faudra probablement investir dans une bon ventirad ou un watercooling efficace.

Mon PC doit-il ressembler à une œuvre d’art ? Si les PC étaient autrefois cachés sous les bureaux, les joueurs ont de plus en plus l’habitude d’exhiber fièrement leur nouvelle machine. Evidemment, les boitiers avec façades en verre trempé et les différents composants intégrant des éclairages RGB sont souvent plus chers et peuvent faire grimper la facture finale de votre configuration.

Mon PC est-il amené à rapidement évoluer ? Si vous avez l’intention de faire évoluer votre PC Gamer, attention aux composants que vous sélectionnez. On pense notamment à la carte mère, pouvant parfois nécessiter un remplacement d’une génération à l’autre de processeur. Pensez à bien vous renseigner avant d’acheter ! Même combat pour l’alimentation, où il est parfois préférable d’investir dans un modèle un peu plus puissant que sa configuration actuelle, de façon à disposer d’une certaine marge de manœuvre en cas de nouveau GPU par exemple.

Mes besoins en termes de stockage ? Si les différentes solutions de stockage sont de plus en plus abordables, essayez de définir vos véritables besoins avant d’investir dans un HDD de 4 To que vous ne pourrez jamais remplir. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux jeux qui vous intéressent et à l’espace disque nécessaire à leur installation (+ les DLCs). Si vous avez l’intention de télécharger des films et autres séries en 4K plutôt que d’opter pour des solutions de streaming, pensez aussi au stockage nécessaire pour ces médias.

Trouver les meilleurs prix

Vous avez désormais une bonne idée des composants qui viendront intégrer votre prochain PC Gamer ? On passe alors à l’étape suivante : dénicher les meilleurs tarifs !

Si comme expliqué un peu plus haut, vous avez la possibilité de commander tous vos composants chez un seul et même marchand, il est généralement recommandé de faire le tour des différentes boutiques si vous souhaitez profiter des meilleurs prix sur chacun des éléments de votre configuration.

En effet, d’une boutique à l’autre, les écarts de prix entre un même composant peuvent se montrer important et il est parfois possible de gagner une bonne centaine d’euros en profitant des offres ponctuelles de chaque boutique.

Prenez le temps nécessaire pour faire vos achats et surtout n’oubliez pas de toujours bien vérifier les références de chaque produit avant de valider vos commandes. Les composants informatiques s’accompagnent bien souvent de noms et références pouvant vite porter à confusion.

Les marchands recommandés

Des dizaines de sites marchands proposent des composants taillés pour assembler un PC Gamer de qualité. Voici nos recommandations :

Où acheter ses composants informatique pour monter un PC Gamer ?

Amazon : Si le géant américain n’est pas spécialisé dans le matériel informatique, cela ne l’empêche pas de rivaliser voir même se montrer plus intéressants que les spécialistes du secteur. Les choix sont très nombreux (notamment avec les marchands de la MarketPlace) et les prix souvent imbattables. Vous disposez en outre d’une livraison gratuite et surtout d’un retour/remboursement sous 30 jours en cas de problème !

LDLC : Grande spécialiste de l’High-Tech, LDLC est l’un des leaders français du secteur. On y retrouve une sélection de composants particulièrement complète, des filtres efficaces pour faire le tri ainsi que des PC déjà montés. Le marchand propose de son propre configurateur et il est possible de faire monter sa machine pour 59€. Seul véritable bémol ? Des prix pas toujours compétitifs.

Materiel.net : Appartenant au groupe LDLC, Matnet est le site par excellence si vous souhaitez assembler un PC Gamer. La boutique dispose d’un énorme choix de composants et d’un configurateur facile à prendre en mains.

TopAchat : Autre grande référence du secteur, TopAchat se présente comme « l’épicerie du Geek ». On y retrouve la plupart des composants actuels ainsi que le célèbre « ConfigoMatic » pour créer sa configuration en quelques secondes. Intelligent et intuitif, l’outil est capable de lister uniquement des composants compatibles entre eux. Plutôt pratique !

Lorsque vous recherchez le meilleur prix pour un composant spécifique, n’hésitez pas non plus à consulter d’autres boutiques, comme RueDuCommerce ou Cdiscount par exemple.

Le marché de l’occasion

Les joueurs sont souvent réfractaires à l’idée d’achater des composants de seconde main. C’est compréhensible, comme lorsque l’on achète une voiture, il est parfois possible de se faire avoir et se retrouver avec un produit avec un peu trop de kilomètres au compteur.

Pourtant, de nombreux joueurs font constamment évoluer leur machine avec les dernières nouveautés et revendent des composants encore parfaitement viables. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil du côté de sites tels que LeBonCoin ou sur des forums spécialisés. Vous pourrez parfois faire de belles affaires !

Acheter ses composants aux meilleurs prix

Si vous avez un budget limité, on vous recommande de prendre votre temps pour commander vos composants. Les prix peuvent avoir tendance à nous fluctuer et les boutiques multiplient quotidiennement les promotions.

Pour dénicher facilement de bonnes affaires, consultez régulièrement des sites de bons plans tels que Dealabs, ou mieux, mettez en place des alertes sur les composants qui vous intéressent.

Pour éviter de se faire duper par de fausses promotions, le site CamelCamelCamel vous permet de consulter l’historique de prix des produits proposés par Amazon. De quoi vérifier en un clin d’œil s’il s’agit d’une véritable bonne affaire ou non.

Enfin, pensez aux périodes de soldes et autres offres spéciales, à l’image du Black Friday. C’est souvent l’occasion de trouver des composants à bon prix !

Monter son PC Gamer

Vous avez afin reçu tous vos composants ? Il est temps de déballer toutes ces belles boites et de passer au montage de votre machine. Suivez le guide !

Montage d'un PC Gamer

Préparatifs et outils

Avant de commencer, quelques petits conseils pour faciliter l’assemblage de votre PC Gamer :

  • Le seul véritable outil dont vous allez avoir besoin sera un tournevis cruciforme. On vous recommande un modèle aimanté si vous voulez vous éviter quelques galères.
  • Pensez à vous décharger régulièrement de toute électricité statique en touchant l’armature du boitier. Idem pour votre tournevis. Vous pouvez également investir dans un bracelet antistatique.
  • Faites de la place ! Investissez une large surface plane (table de cuisine par exemple) afin de pouvoir confortablement manipuler vos composants et le boitier.
  • Toutes les vis et autres éléments de montage sont logiquement fournis avec les composants. Prévoyez des petits récipients pour éviter de les perdre durant le montage.
  • Conservez les notices d’utilisation des composants à portée de mains, notamment celle de votre carte mère et celle du boitier.

Assembler son PC de A à Z

Pour vous accompagner dans le montage de votre PC Gamer, nous vous proposons un guide complet vous expliquant comment s’y prendre, étape par étape.

  • Etape 1 : La carte mère
  • Etape 2 : Mise en place du processeur
  • Etape 3 : Installation du ventirad
  • Etape 4 : Installation des barrettes de RAM
  • Etape 5 : Installation d’un disque SSD M.2
  • Etape 6 : Installer le panneau I/O Shield
  • Etape 7 : Fixer la carte mère au boitier
  • Etape 8 : Installation de l’alimentation
  • Etape 9 : Installation d’un kit de watercooling AIO
  • Etape 10 : Installation des disques durs 2.5 pouces
  • Etape 11 : Installation des disques durs 3.5 pouces
  • Etape 12 : Installation de la carte graphique
  • Etape 13 : Câblage et alimentation des composants

Les erreurs les plus classiques

Bientôt en ligne !

Le premier démarrage

Bientôt en ligne !

Installer ses drivers


Bientôt en ligne !

Le cable management

Votre machine démarre correctement ? Il est temps de lui apporter ses dernières finitions avant de remettre en place ses façades. Et par dernières finitions, on veut bien évidemment parler de cable management !

En rangeant correctement les câbles à l’intérieur de votre machine, vous améliorez d’une part son esthétique et de l’autre la circulation des différents flux d’air. Prenez donc le temps de regrouper les câbles et de leur faire suivre les chemins pensés par le constructeur de votre boitier.

Pour vous accompagner dans cette démarche, on vous recommander de jeter un coup d’œil à ce guide de TechArea ou celui de GamerTech. Vous y découvrirez également quelques astuces pour limiter le nombre de câble sur et sous votre bureau.

Améliorer sa machine

On y est, votre PC Gamer est désormais assemblé et parfaitement fonctionnel ! Et maintenant ?

Les logiciels gratuits essentiels pour les joueurs PC

Où acheter ses jeux PC ?

Acheter et télécharger des jeux PC

Pour trouver vos jeux PC, vous avez l’embarras du choix. Parmi les principaux « Stores », on retrouve :

Echanger avec les autres joueurs

  • Discord : Chat vocal/audio – Salons dédiés aux jeux et communautés – Boutique pour les joueurs
  • TeamSpeak : Chat vocal/audio, autrefois largement utilisé par les joueurs.
  • Skype : Besoin de préciser ?

Streaming et YouTube

  • OBS Studio : Streamer et enregistrer ses parties. Très complet.
  • Streamlabs : Streamer et enregistrer ses parties. Plus user-friendly que OBS et idéal pour les débutants.

Les autres logiciels

  • Flux : Ajustement automatique de la température de votre écran, idéal pour contrer la fatigue oculaire et combattre la lumière bleue.
  • WinDirStat : Un outil très léger mais fort pratique pour faire le tri dans ses disques durs. Retrouvez en un clin d’œil les fichiers les plus lourds dont vous n’avez plus forcément besoin.
  • Borderless Gaming : Pour jouer en mode fenêtré sur les jeux ne le permettant pas par défaut.
  • FRAPS : Généralement utilisé pour afficher et enregistrer ses FPS.

Benchmarks & Performances

Envie d’en savoir plus sur les réelles performances de votre machine ? Alors il est grand temps de benchmarker tout ça !

Aujourd’hui, vous avez l’embarras du choix pour tester et pousser dans leurs retranchements les différents composants de votre nouveau PC Gamer. On fait le point.

Exemple de logiciel de benchmark pour PC Gamer

Les logiciels de benchmarking

Il existe des outils spécialement conçus pour tester les performances d’un PC. Parmi les plus populaires on peut recenser :

Les jeux avec benchmark intégré

De nombreux jeux intègrent un outil de benchmark vous permettant de facilement vérifier les performances de votre machine en fonction des paramètres d’affichages et des détails sélectionnés.

Parmi les plus populaires, on retrouve :

  • Assassin’s Creed Odyssey
  • Shadow of the Tomb Raider
  • GTA V
  • Final Fantasy XV
  • Civilization VI
  • Hitman et Hitman 2
  • Rainbow Six : Siege
  • Tous les Far Cry récents
  • Forza Horizon 4
  • The Division 2

Overclocking CPU & GPU

Pas encore pleinement satisfait des performances de votre machine ? Il est possible de grappiller quelques FPS sur vos jeux favoris en procédant à un overclocking de certains composants clés. Pour faire simple, l’overclocking consiste à venir augmenter les fréquences de fonctionnement via des manipulations plus ou moins complexes.

Si le recours à l’overclocking était autrefois réservé aux utilisateurs et joueurs les plus pointilleux, il est désormais accessible aux néophytes grâce aux efforts réalisés par de nombreux constructeurs. En quelques clics, même un débutant peut aujourd’hui booster les fréquences de son CPU ou son GPU sans risquer de griller ses composants.

  • Comment overclocker son processeur (Bientôt en ligne !)
  • Comment overclocker sa carte graphique (Bientôt en ligne !)

Eclairages RGB & personnalisation

Exemples d'éclairages RGB sur un PC Gaming

Bientôt en ligne !

Faire évoluer son PC Gamer

Comme expliqué en introduction, l’un des principaux avantages liés à l’univers du PC Gaming réside dans ses possibilités d’évolution. Là où les consoles actuelles permettent uniquement d’augmenter les capacités de stockage, vous pourrez faire évoluer tous les composants de votre machine.

Sur ce point, les besoins seront évidemment différents d’un utilisateur à l’autre et il conviendra donc de mettre le doigt sur les points faibles actuels de votre PC.

Attention à la compatibilité des composants

Le premier point à prendre en compte lorsque vous souhaitez faire évoluer votre PC Gamer, c’est de vous assurer de la compatibilité entre vos composants actuels et les nouveaux. Comprenez par là qu’une carte mère de quelques années ne sera pas forcément compatible avec les processeurs et kits de mémoires actuels.

Avant d’investir, il convient donc de bien prendre tous ces paramètres en compte. Il n’est pas rare de se retrouver obligé d’investir dans une nouvelle carte mère si vous souhaitez passer sur un disque dur M2 ou tout simplement vers de la RAM DDR4.

L’alimentation des nouveaux composants

Autre point important, l’alimentation. Si votre machine actuelle tourne sans problème avec son alimentation de 450W, ce ne sera peut-être plus le cas si vous décidez d’investir dans une carte graphique haut de gamme !

Pensez donc à vérifier les besoins électriques de votre future configuration et gardez à l’esprit qu’il sera peut-être nécessaire d’investir dans un nouveau bloc plus puissant.

Quels composants changer en priorité ?

Difficile de répondre à cette question, chaque joueur ayant une configuration différente. Pour autant, certains composants ont évidemment un impact plus important que d’autres sur les performances de votre machine lors du gaming.

Quelques exemples :

Si votre machine actuelle n’embarque que des disques durs traditionnels, investissez le plus rapidement possible dans un SSD SATA ou NVMe. On retrouve aujourd’hui des modèles de 256 go à des prix très abordables (sous la barre des 50€), vous permettant d’y installer votre OS principal. Votre machine gagnera en fluidité générale et vous serez bien content de ne plus prendre 5 minutes pour l’allumer.

Si votre processeur actuel tient la route, investissez en priorité dans une carte graphique plus puissante. Elle pourra vous permettra de passer à la résolution supérieure ou tout simplement de gagner en fluidité sur vos jeux actuels.